Rouge D Cant Tnba-Books Pdf

ROUGE D CANT TnBA
21 Sep 2020 | 9 views | 0 downloads | 26 Pages | 579.38 KB

Share Pdf : Rouge D Cant Tnba

Download and Preview : Rouge D Cant Tnba

Report CopyRight/DMCA Form For : Rouge D Cant Tnba



Transcription

ROUGE D CANT, AU R PERTOIRE DEPUIS DOUZE ANS D J, d apr s le roman de. JEROEN BROUWERS, adaptation, L une des m lop es fun bres les plus pr gnantes de la litt rature n erlandaise. sign e par l auteur Jeroen Brouwers mise en sc ne par Guy Cassiers et. interpr t e par un Dirk Roofthooft ph nom nal Rouge d cant est une pri re. GUY CASSIERS une litanie une pitaphe une lettre d adieu un cantique un anath me un cri. DIRK ROOFTHOOFT de d sespoir un mis r r dans un narratif touchant la fois dur et po tique. CORIEN BAART, Jeroen Brouwers a crit Bezonken rood 1981 dans les semaines qui ont suivi la. mort de sa m re En 1943 Jeroen Brouwers alors g de trois ans a t intern. mise en sc ne, avec sa petite s ur leur m re et leur grand m re dans le camp japonais pour. GUY CASSIERS femmes de Tjideng Jakarta L crivain raconte comment dans le camp sa. relation sa m re a t endommag e pour le reste de sa vie et comment chaque. avec nouvelle relation amoureuse avec une femme en a subi les s quelles. DIRK ROOFTHOOFT, Rojo Reposado Sunken Red Rouge d cant depuis sa premi re en 2004.
Bezonken rood a fait le tour du monde Dirk Roofthooft a jou le monologue en. dramaturgie, n erlandais fran ais anglais et espagnol en Belgique aux Pays Bas en Suisse. CORIEN BAART, France au Canada aux tats Unis en Pologne Espagne Italie Turquie au. ERWIN JANS Luxembourg en Allemagne en Tch quie et Taiwan. d cor vid o lumi re C est dans ces moments d exception d extase qu on mesure la grandeur du. PETER MISSOTTEN DE FILMFABRIEK th tre son irrempla able humanit Philippe Chevilley dans Les chos. 7 d cembre 2015, r alisation vid o, Rouge d cant est une spectacle remarquable en tous points La mise en. ARJEN KLERKX, sc ne de Guy Cassiers d ploie ici tous les sortil ges de son th tre multim dia et. multisensoriel Et Dirk Roofthooft est un immense com dien qui descend ici au. d cor sonore c ur des t n bres humaines Bouleversant Fabienne Darge dans Le Monde. DIEDERIK DE COCK 4 d cembre 2015, costumes Un moment incontestablement grandiose un must d couvrir ou revoir et.
partager Armelle H liot in Figaro Scope 2 d cembre 2015. KATELIJNE DAMEN, assistance la mise en sc ne, HANNEKE WOLTHOF REPR SENTATIONS 2016 2017. accessoires 04 06 16 Bezonken rood Koninklijke Schouwburg Den Haag NL. MYRIAM VAN GUCHT 05 10 07 10 16 Rouge d cant Th tre National de Bruxelles BE. 14 10 16 Rouge d cant Halle aux Grains Blois FR, conseill re la langue fran aise. 18 10 19 10 16 Rouge d cant Espaces Pluriels Pau FR. CORALINE LAMAISON, 29 11 16 Rouge d cant Les Th trales Charles Dullin Orly FR. traduit du n erlandais par 13 15 12 16 Rouge d cant Th tre de Vidy Lausanne CH. PATRICK GRILLI 10 12 01 17 Bezonken rood NTGent Minnemeers BE. 21 01 17 Bezonken rood Verkadefabriek Den Bosch NL. production 14 03 18 03 17 Rouge d cant Th tre National de Bordeaux FR. TONEELHUIS BE 04 05 17 Bezonken rood Stadsschouwburg Groningen NL. RO THEATER NL, LES SILENCES EN DISENT PLUS LONG, QUE LES MOTS EUX M MES. Un acteur virtuose qui nous emm ne au plus profond de l int riorit. brouill e floue d compos e de cet homme Le Monde Un voyage dans. l me et le coeur bris s d un homme avec une telle intensit dramatique. une telle puissance motionnelle qu on en sort h b t et transform Les. chos La presse fran aise a d gain ses superlatifs pour encenser Rouge. d cant qu on a pu voir Paris ce mois ci pour la premi re fois. Bezonken rood Rouge d cant une production de la Toneelhuis avec Dirk. Roofhooft en solo sur la sc ne a connu sa premi re en 2004 Elle a t jou e. sur les sc nes du monde entier la Pologne Ta wan et d Avignon Montr al. Ce monologue poignant est bas sur le livre du m me nom dans lequel. Jeroen Brouwers revient sur la p riode qu il a v cue enfant dans un camp de. concentration japonais Roofthooft en a d j jou des versions en n erlandais. fran ais anglais et espagnol, Ce spectacle s est greff dans mes g nes nous dit il au t l phone Mais il.
demeure tr s lourd porter tant sur le plan mental que physique Il exige de. l effort de la concentration et de la passion Quand je joue Rouge d cant c est. toujours comme pour la premi re fois chaque fois le trac m treint jusqu ce. que tombe le premier mot, quoi tiennent le succ s renouvel et la magie de cette pi ce de th tre. Un critique a mis le doigt dessus c est l humanit bless e tout enti re qu il. reconnaissait dans cette histoire C est aussi ce que je ressens combien je suis. personnellement touch par ce qui se passe dans le monde Il ne reste alors. qu une solution chercher la beaut ultime le divin dans l homme. Rouge d cant est un chef d uvre technique du metteur en sc ne Guy Cassiers. Je ne l appelle pas un monologue mais une uvre d art totale pour acteur. son lumi re et vid o dit Roofthooft C est une v ritable course d obstacles et. souvent au millim tre pr s car la cam ra suit tout en direct Mais c est aussi. un acte de foi Nous sommes quatre donner corps l uvre chaque soir et. chaque soir il faut la mettre au point Jusqu ce que se cr e touche par touche. le magistral petit tableau, Quant l tude des versions en d autres langues c est avec une pr cision quasi. obsessionnelle que Roofthooft s y applique Le public doit sentir la charge. motionnelle des mots la fragilit et l ins curit de l homme qui p se le pour. et le contre avant de les prononcer Toujours dans le m me but faire sentir en. direct au spectateur combien il est difficile de formuler ses blessures Il arrive. souvent que les silences en disent plus long que les mots eux m mes. Geert Van Der Speeten dans De Standaard 17 d cembre 2015. IL EST L HUMANIT BL SS E TOUT ENTI RE, Bezonken rood a fait le tour du monde depuis sa premi re en 2004 On a pu voir la version. fran aise Rouge d cant pour la premi re fois Paris o elle est pass e trois semaines d affil e. au Th tre de la Bastille La presse fran aise s est exprim e dans les termes les plus logieux. sur la langue de Jeroen Brouwers la mise en sc ne de Guy Cassiers et le talent d acteur de Dirk. Roofthooft, Une s lection des critiques, Il est difficile de reprendre son souffle apr s un tel spectacle Difficile d applaudir comme il se doit. tout rompre Difficile de se lever de franchir les portes du Th tre de la Bastille et de retrouver. les lumi res de la rue de la ville Rouge d cant nous a fait voyager dans l me et le coeur bris s. d un homme avec une telle intensit dramatique une telle puissance motionnelle qu on en sort. h b t et transform C est dans ces moments d exception d extase qu on mesure la grandeur. du th tre son irrempla able humanit Le grand metteur en sc ne flamand Guy Cassiers. orchestre magnifiquement ce monologue d chirant fait de flash back de r v lations successives. souvent atroces et d incantations d sesp r es Dirk Roofthooft incarne ce h ros tragique. l homme rong hant par la barbarie Sans aucun pathos ni grandiloquence il s approprie chaque. mot chaque mouvement de l me de son personnage Il est l humanit bless e tout enti re. Philippe Chevilley dans Les Echos 7 d cembre 2015, Cr il y a plus de dix ans par le metteur en sc ne belge Guy Cassiers Rouge d cant n a cess.
depuis de tourner en Europe mais n avait jamais fait tape Paris C est chose faite enfin. au Th tre de la Bastille o l on peut voir ce spectacle remarquable en tous points le texte de. l crivain n erlandais Jeroen Brouwers d abord qui y raconte ses souvenirs d enfance lui qui fut. enferm avec sa m re sa grand m re et sa soeur dans un camp d internement japonais lors de. la seconde guerre mondiale La mise en sc ne de Guy Cassiers ensuite qui d ploie ici tous les. sortil ges de son th tre multim dia et multisensoriel L interpr tation de Dirk Roofthooft enfin. immense com dien qui descend ici au coeur des t n bres humaines Bouleversant Fabienne. Darge dans Le Monde 4 d cembre 2015, La voix de Brouwers est port e par un com dien profond et tout en nuances Dirk Roofthooft. Cassiers ma tre en la mati re utilise lumi res son et vid o pour complexifier la repr sentation Il. y a un geste juste dans ce qu il d cide il donne voir l clatement d une conscience l entrave la. dislocation intime d une me douloureuse Mais tout est dans l encre m me de Brouwers et Dirk. Roofthooft est un interpr te qui va au plus profond de la parole de la langue de l crivain ici traduite. par Patrick Grilli Un incontestable grand moment d couvrir ou revoir et partager Armelle. H lio dans Figaro Scope 2 d cembre 2015, Dirk Roofthooft nous emm ne au plus profond de l int riorit brouill e floue d compos e de cet. homme Seul sur le plateau du th tre l homme ouvre et ferme claire voie l cran intime de sa. m moire et nous emm ne au coeur de ses t n bres int rieures gr ce au dispositif virtuose con u. par Guy Cassiers Le metteur en sc ne belge est vraiment le ma tre d un th tre multim dia mis au. service de l exp rience litt raire et intime, Dans son d cor japonisant et nocturne stri de fines lignes lumineuses rouges comme des traits. sanglants Dirk Roofthooft peut alors donner la mesure de son immense talent qui nous emm ne. au plus profond de l int riorit brouill e floue d compos e de cet homme peu peu envahi par. ce rouge d cant voile de sang remont la surface enfin comme un rideau se d chire. Fabienne Darge dans Le Monde 12 d cembre 2015, Le vent qui en r alit ne souffle que de temps en temps. GUY CASSIERS, D ans Rouge d cant je mod le le monde int rieur d un crivain tourment traumatis par son exp rience.
dans un camp d internement japonais o enfant il a t emprisonn avec sa m re J examine la. mani re dont un univers obstin et extr mement personnel na t de cette exp rience L crivain fait ses. adieux sa m re mais l histoire pourrait galement tre vue comme sa fa on de r gler ses comptes avec. elle n anmoins cela est fait d une mani re profond ment mouvante qui est aussi un hommage celle ci. Le roman tisse un r seau ing nieux o tout est reli tout Je n ai pas l intention de mettre en sc ne. l crivain sa table de travail Nous sommes la recherche d une autre m taphore Le d cor consiste en. une chambre obscure baignant dans une lumi re rouge o sont projet es des images du pass Les images. mergent donc de l obscurit de la non clart C est une m taphore pour le travail de l crivain et de l artiste. en g n ral, Dans le roman l homme se regarde et son reflet le regarde son tour Les cinq cam ras observant l homme. de tous les points de vue illustrent th tralement ce que les mots font dans le livre le r sultat de cette auto. analyse impitoyable est l autoportrait d une personne qui s effondre Le spectateur entre dans son monde. intime gr ce des cam ras quip es de t l objectifs Les techniques sonores permettent d entendre m me. le plus l ger murmure de l acteur Dirk Roofthooft La technologie me permet de cr er une subtilit et une. intimit plus grandes, venant sans cesse d ailleurs et allant sans cesse ailleurs. DIRK ROOFTHOOFT, B rouwers affirme parler de sa m re de fa on tr s n gative et tre indiff rent la beaut la suite des. exp riences traumatiques qu il a v cues dans les camps japonais Il a m me refus de mettre une. photo de sa m re dans un livre r cemment dit Et il est vrai qu il y a beaucoup de haine dans Rouge. d cant mais aussi beaucoup d amour je trouve et beaucoup de sens de la beaut Quand la fin du. livre il crit que rien ne se passe au moment o sa m re est enterr e et qu il d crit alors ce rien. comme quelque chose qui n est pas m me une aiguille de pin qui tomberait dans l eau pour y flotter. d une certaine mani re de telle fa on que dans les ondes l g res j aurais pu lire une parole magique. c est pour moi du pur Walt Disney tr s touchant romantique m me Toujours est il que dans le. spectacle je n ai pas tabl seulement sur la haine mais aussi sur l amour pour la m re. Le monologue est la plus excitante des interactions avec le public si je peux employer ce mot En. tant qu acteur on ne fait jamais autant appel au public que dans un monologue C est l que r side la. schizophr nie du monologue le monologue n en est jamais un C est un dialogue avec le public Sauf. que votre partenaire ne vous donne pas la r plique en direct Mais il est tr s pr sent Et puis abstraction. faite du public ma conception du texte change de soir en soir Je d couvre encore de nouvelles. significations Parfois dans le jeu un rapport que je n avais pas encore remarqu s claire J essaie de. jouer le personnage de fa on aussi ouverte que possible Le jugement final doit tre port par le public. Pour une entrevue avec Dirk Roofthooft sur Roug d cant visitez le site vimeo. https vimeo com 109015159, https vimeo com 13301306. mais ne soufflant jamais en permanence au m me endroit. GUY CASSIERS, de Jef Lambeaux le sculpteur du XIXe si cle sur un.
uy Cassiers est, compt au nombre, plus importants, texte d Erwin Mortier et avec une distribution bilingue. n erlandophone et francophone Ses deux grands projets. metteurs en sc ne th traux pour la saison 2015 2016 sont Caligula de Camus. europ ens Il a mis au et De welwillenden Les bienveillantes d apr s le roman de. point un vocabulaire Jonathan Littell Lille Guy Cassiers met en sc ne l op ra. th tral d une grande Xerse van Francesco Cavalli, originalit dans laquelle. la technologie visuelle, convole en justes noces JEROEN BROUWERS. avec sa passion pour, la litt rature Les points, d orgue en sont le cycle. Proust en quatre volets et, Rouge d cant d apr s le.
J eroen Brouwers a c l br, en 2004 ses quarante ans. d activit comme auteur Au, roman du m me nom de Jeroen Brouwers terme de ces quatre d cennies. Bezonken rood Rouge d cant une production de la Toneelhuis avec Dirk Roofhooft en solo sur la sc ne a connu sa premi re en 2004 Elle a t jou e sur les sc nes du monde entier la Pologne Ta wan et d Avignon Montr al Ce monologue poignant est bas sur le livre du m me nom dans lequel

Related Books

EXHIBIT 2 TECHNICAL REQUIREMENTS P3 Virginia

EXHIBIT 2 TECHNICAL REQUIREMENTS P3 Virginia

Execution Version Technical Requirements Hampton Roads Bridge Tunnel Expansion Commonwealth of Virginia Project No 0064 M06 032 Virginia Department of Transportation EXHIBIT 2 Technical Requirements List of Acronyms and Abbreviations Section 1 General Section 2 Project Management Section 3 Quality Management Section 4 Standards Section 5

Octavi Fullat UAB Barcelona

Octavi Fullat UAB Barcelona

del hombre Sin alguna que otra imagen de hombre no se ejercita el acto educante Dicha re presentaci6n antropol gica aguarda desde el cumpli miento del quehacer educador pero se halla ya presente como presupuesto desde el inicio mismo de dicha tarea Investigar en torno a la educaci n es para comenzar inquirir acerca del nthropos

PRACTICA N 1 FUNDAMENTOS Y MANEJO DEL MICROSCOPIO PTICO

PRACTICA N 1 FUNDAMENTOS Y MANEJO DEL MICROSCOPIO PTICO

Son las piezas del microscopio encargadas de iluminar el esp cimen para que su imagen pueda ser ampliada por el sistema ptico En general consta de una l mpara N mero 9 en la figura 5 y su correspondiente transformador ambos situados en la base del microscopio N mero 10 en la figura 5 Un

DEL NARCISISTA AL DESTINO TAN TICO CASO EL CUERPO

 DEL NARCISISTA AL DESTINO TAN TICO CASO EL CUERPO

imagen retocada del recuerdo En presencia el obj et o es i nsoport abl e T odo se t rami t a a trav s de im genes con una ausencia i mport ant e de l i gamen pul sional obj et al M no tolera ver al objeto t al cual es porque est o l e di ce de al guna manera que es t odo l o que l puede conseguir l o cual i mpl i ca una enorme af rent a a su heri da narcisist a DESARROLLO Una

SELLO ESPASA COLECCI N U tapa dura sobrecub CARLOS REY

SELLO ESPASA COLECCI N U tapa dura sobrecub CARLOS REY

libertad del var n y el miedo a la mujer el cuerpo desnudo y la pre sencia del demonio Un recorrido hist rico que nos sumerge en la vida real en tiempos de Carlos V basado en la exitosa serie de TVE M nica Calder n Acedo Madrid 1976 es licenciada en Historia y Teor a del Arte y t cnico en investigaci n por la Universidad Aut noma de Madrid especializ ndose en el arte y

HIBRIDACIONES CVC Centro Virtual Cervantes

HIBRIDACIONES CVC Centro Virtual Cervantes

El hombre desnudo no es m s que un cuerpo aislado temporalmen te del universo de los instrumentos La t cnica implicada en el ser del hombre le es as conna tural No solamente es un producto o una se creci n 1 del hombre sino tambi n como lo ha dicho Michel Serres el origen del hombre p f 1o LaEradeloFAL60 A su perpetuaci n y

POSTES RTE COLLECTEUR PANTIN LA BRICHE

POSTES RTE COLLECTEUR PANTIN LA BRICHE

Ensuite la m thode Hi Drill gagne chaque jour du terrain sur nos chantiers Notre fi liale MCCF l utilise sur la plupart de ses chantiers de sondes g othermiques et Bachy Fondaco Cara bes vient de la tester sur le chantier de Morne Calebasse o les r sultats semblent extr mement prometteurs Bien cordialement dito MCCF L ACTIVIT POSTES Fort de son exp rience en

VTA I Analyse visuelle de l arbre et valuation de l tat

VTA I Analyse visuelle de l arbre et valuation de l tat

ann es a permis d tablir la m thode VTA pour le diagnostic de l tat m canique des arbres et de cr er des Decay Detecting Drill R sistographes M300 et F400 Fractom tre Les appareils tomographie Picus et radar sont pr sent s en diaporama tude des arbres sains in situ Bois zones poreuses bois pores diffus conif res Interpr tation des

reeuv TeCHNIQue

reeuv TeCHNIQue

PAT DRILL fig 5 Sameer Putros CICR fig 8 gauche fig 9 bas D Soulsby CICR figs 1 2 3 10 12 17 20 annexe 3 PR FACE 3 PR FACE Cette revue technique pr sente et r sume une quantit impressionnante d exp riences pratiques dans le domaine de la r alisation et de la r habilitation des forages David Soulsby auteur de cette publication et g ologue g ophysicien

EVALUATION ET AXES DE R DUCATION DES TROUBLES

EVALUATION ET AXES DE R DUCATION DES TROUBLES

EVALUATION ET AXES DE R DUCATION DES TROUBLES ARTICULATOIRES ET PHONOLOGIQUES 1 Christelle Maillart Ulg Unit de logop die clinique

IEN LANDIVISIAU TECHNIQUE OPERATOIRE C2 C3 La soustraction

IEN LANDIVISIAU TECHNIQUE OPERATOIRE C2 C3 La soustraction

M thode de base fran aise qui repose sur la propri t peu vidente en cycle 2 a b a c b c 7 5 3 8 5 7 5 13 8 5 1 8 7 15 13 8 5 1 1 6 6 8 De 3 unit s on ne peut pas soustraire 5 unit s On choisit d ajouter 10 unit s au 1er terme et de consid rer 13 unit s Pour ne pas changer la diff rence il faut aussi ajouter 10 unit s au 2e nombre on le fait so